Toon menu

Collaboration avec le barreau de Lubumbashi

La Fondation NOAB joue un rôle important dans l’organisation de la bibliothèque du barreau de Lubumbashi. Le barreau de Lubumbashi compte plus de 900 avocats dont un grand nombre doit travailler et préparer des affaires sans bibliothèque personnelle. Cette bibliothèque commune a été créée dans le cadre de la collaboration entre l’Ordre néerlandophone et le Barreau de Lubumbashi sous le mandat de bâtonnier de John Kalal et de Dirk Van Geveren.  La collaboration date toutefois de plusieurs années et a démarré sous le mandat de bâtonnier d’Edgar Boydens. Elle s’est poursuivie sous les mandats de bâtonnier suivant, notamment de Bertrand Asscherickx.

Le 19 avril 2011, la bibliothèque du barreau de Lubumbashi a été inaugurée avec des ouvrages mis à disposition par des avocats de l’Ordre néerlandophone et Larcier. Chaque année, de nouveaux ouvrages (les dernières éditions) sont offerts par Larcier et envoyés sur place par notre Ordre. Tout cela se fait sans aucun frais. À l’heure actuelle, la bibliothèque compte près de 500 ouvrages. Ces livres sont des ouvrages de droit congolais, de droit d’autres pays africains, de droit de l’OHADA, de droit belge et français et de droit européen et international. Si vous souhaitez offrir des livres, veuillez contacter Peggy Becker de l’Ordre néerlandophone.

La bibliothèque du barreau de Lubumbashi est un franc succès. Elle occupe une place de choix dans les milieux diplomatiques belges et congolais. Cela prouve incontestablement que l’Ordre néerlandophone peut mettre un projet profitable en place pour un autre barreau et les avocats en général. À terme, ce projet doit permettre de mettre en place un point central de collecte de livres et de connaissances sur les traités et le droit de l'OHADA (Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires), qui a une influence directe dans 17 pays en Afrique centrale. Les avocats de l’Ordre néerlandophone ont accès à cette bibliothèque lorsqu’ils se rendent à Lubumbashi.

Ce projet s’inscrit dans l’accord de jumelage conclu le 19 avril 2011 entre l’Ordre néerlandophone de Bruxelles et l’Ordre de Lubumbashi. Ce protocole d’accord prévoit également l’organisation de conférences à Bruxelles et à Lubumbashi. Ainsi, des conférences ont été organisées sur la législation OHADA à Lubumbashi et à Bruxelles. Le projet prévoit également l’échange de stagiaires dans le cadre duquel 2 stagiaires de l’Ordre néerlandophone travaillent chaque année pendant deux mois dans un bureau d’avocats à Lubumbashi et deux stagiaires de Lubumbashi viennent travailler dans des bureaux d’avocats belges. Ce projet est actif depuis plusieurs années déjà et rencontre un franc succès. Il permet à de jeunes avocats d’acquérir une meilleure connaissance du droit congolais et de la pratique congolaise. Il s’agit d’une valeur ajoutée sur le marché qui s’internationalise de plus en plus et dans lequel nous évoluons en tant qu’avocats.